par

Cameroun: vers le 07 octobre 2018

Chers jeunes, contribuer à l’édification du Cameroun commence par l’expression de son suffrage personnel ….

Alors, tous aux urnes car  »ce n’est pas toujours joué d’avance »

The following two tabs change content below.
wilsonmekontso
Bonjour et bienvenue sur mon blog. Tu veux en savoir plus sur moi ? Et bien … Je m’appelle MEKONTSO Wilson et je suis camerounais! Tout ce qu’il y a de plus camerounais car je vis au Cameroun, je respire camerounais, je parle camerounais, je mange camerounais et je pense camerounais. Je suis né le 05 juillet 1991 dans une petite ville de la région-Ouest qui s’appelle Mbouda. L’idée de tenir un blog vient du besoin pour moi d’être lu tout simplement. Ici, je parle de toute sorte de sujets d’actualité ou non et de sujets qui suscitent un intérêt d’une façon ou d’une autre. Naturellement, le Cameroun étant mon pays, je ne parle que du contexte camerounais (pour l’instant). Tu te demandes certainement pourquoi avoir choisi « ARROWS OF WAR » comme nom pour mon site. Alors voilà, c’est juste que mon nom « MEKONTSO » signifie en ma langue maternelle « les flèches de guerre » et dans le même temps, je voudrais signifier que les articles que je publie sont pour moi des flèches et mes cibles sont les fléaux à dénoncer et les causes pour lesquelles il faut se battre. Mon parcours est un parcours ordinaire : Maternelle à 3 ans, primaire à 5 ans, le lycée à 11 ans, l’université à 19 ans où j’étudie toujours les mathématiques. Je crois que tu sais déjà tout ce qu’il y a à savoir sur moi pour que j’aie ta confiance. N’hésite pas à laisser un commentaire et tout ce qui te passe par la tête. Voici mon email si tu veux faire plus ample connaissance ou discuter : mekontsowilson@yahoo.fr Wilson MEKONTSO, blogueur

Ecrire un Commentaire

Commenter

  1. Oui brave citoyen ! Vos flèches doivent être accompagnées d’actions concrètes: exprimer son droit de vote le moment venu mais aussi participer en toute intelligence aux débats publics et surtout faire avec détermination ce que vous avez à faire. Du courage..

  2. La candidature de Monsieur Paul Biya ne me surprend guère. Qui mieux que lui peut à l’heure actuelle résoudre le problème anglophone ? Un fait est sûr, rien n’est éternel. Paul Biya, Boko Haram, crise anglophone. Colonisation par les grandes puissances Etc. C’est juste un problème de temps. Le vote des Camerounais peut tout anticiper. Rendez-vous le 7 octobre.